Souss com Index du Forum Souss com
souss com forum souss Amazigh




 BIENVENU(E) 
Vous etes sur Souss Com le forum Amazigh destiné a la diaspora a travers le monde

Israel ...importe et fabrique

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Souss com Index du Forum -> Chleuh com critique la politique militaire -> Pays country power
Sujet précédent :: Sujet suivant  
amanar


Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2009
Messages: 271
Point(s): 376
Moyenne de points: 1,39

 MessagePosté le: Dim 22 Fév - 22:10 (2009)    Sujet du message: Israel ...importe et fabrique Répondre en citant Back to top

- Israel’s intervention in the Gaza Strip has been fueled largely by U.S.-supplied weapons paid for with U.S. tax dollars:

· - During the Bush administration (from FY2002 through FY2009) Israel has received over $21 billion in U.S. security assistance, including $19 billion in direct military aid under the Pentagon’s Foreign Military Financing (FMF) program.
· - The bulk of Israel’s current arsenal is composed of equipment supplied under U.S. assistance programs. For example, Israel has 226 U.S.-supplied F-16 fighter and attack jets, over 700 M-60 tanks, 6,000 armored personnel carriers, and scores of transport planes, attack helicopters, utility and training aircraft, bombs, and tactical missiles of all kinds.
· - During 2008 alone, the United States made over $22 billion in arms sales offers to Israel, including a proposed deal for as many as 75 F-35 Joint Strike Fighters worth up to $15.2 billion; nine C-130J-30 aircraft worth up to $1.9 billion; 4 Littoral combat ships and related equipment worth as much as $1.9 billion; and up to $1.3 billion worth of gasoline and jet aviation fuel.


source: le monde fr blog
_________________


 
Publicité






 MessagePosté le: Dim 22 Fév - 22:10 (2009)    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
amanar


Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2009
Messages: 271
Point(s): 376
Moyenne de points: 1,39

 MessagePosté le: Dim 22 Fév - 22:24 (2009)    Sujet du message: Israel ...importe et fabrique Répondre en citant Back to top

La nano technologie .. Italie -Israél


AUTEUR: Manlio Dinucci

Traduit par Traduit par Xavier Rabilloud et révisé par Fausto Giudice




La prochaine étape : les « frelons » bioniques. Voilà que la « colombe » Shimon Peres est à présent en charge du nouveau programme israélien sur les armes miniaturisées. Grâce au traité de coopération militaire entre l’Italie et Israël, même les scientifiques italiens peuvent à présent contribuer aux guerres de Tel-Aviv.

Des essaims de « frelons bioniques », des mini-robots volants, s’infiltrent dans Gaza et au Liban, pourchassant des ennemis, et, une fois ceux-ci détectés, les tuent avec de petites charges explosives d’un type nouveau. Est-ce de la science-fiction ? Non, simplement de la science, tout court. En tous cas, de cette science la plus avancée connue sous le nom de « nano-technologies », sur lesquelles Israël parie. Le Premier Ministre Ehud Olmert – nous informe le quotidien israélien Yediot Aharonot du 17 novembre 2006 – a décidé de constituer un nouveau bureau chargé du développement d’un « arsenal de conception nano-technologique ». A cette fin, il a délégué au Vice-Premier Ministre Shimon Peres (le père de la bombe atomique d’Israël) la responsabilité de choisir quinze experts parmi les plus éminents, issus du milieu académique, de l’industrie de haute-technologie et du monde militaire.

Israël, conjointement avec les USA et le Royaume-Uni, est à l’avant-garde de la recherche en nano-technologies, cette science qui crée des structures microscopiques en les assemblant atome par atome. A l’intersection entre la physique, la chimie, la biologie et la mécanique, elle peut conduire à de grandes réalisations dans tous les champs de la science et de la technologie. Jusqu’à présent, cependant, ce sont les applications militaires qui ont donné la plus grande impulsion à la recherche : les nano-technologies ont vu le jour en laboratoire dans le cadre de recherches sur les armes nucléaires visant à créer des détonateurs toujours plus miniaturisés, et cependant fiables. Ces recherches, qui font l’objet d’une confidentialité absolue, doivent aboutir à la création d’armes certes miniaturisées, mais surtout de conception entièrement nouvelle.

Dans le quotidien britannique The Guardian du 4 septembre 2006, peu de temps après la guerre au Liban, Shimon Peres déclarait que les armes dont dispose Israël sont inadéquates pour des guerres de cette nature : « Il est absurde d’utiliser un hélicoptère ou un avion, qui coûtent plusieurs millions de dollars, afin de pourchasser une poignée de terroristes. » C’est pourquoi Israël a besoin « d’armes et de robots miniaturisés et commandés à distance, opérant sur le champ de bataille, et de conception révolutionnaire basée sur les nano-technologies. » Puis, après s’être vu confier par Ehud Olmert la tâche de constituer un comité spécial chargé d’accélérer les recherches dans ce domaine, Peres affirmait que « des prototypes de ces nouvelles armes sont prévus pour dans trois ans. »

Le gouvernement israélien a décidé d’encourager au maximum la recherche nano-technologique visant à des applications militaires. C’est justement dans ce domaine que l’Italie peut apporter une contribution d’importance, dans le cadre du traité de coopération militaire négocié en 2003 par le gouvernement Berlusconi avec le gouvernement israélien, puis entériné par le législateur en 2005 (Projet de loi 94, 17 mai 2005). Par cet accord, les deux gouvernements s’engagent à « encourager leurs industries respectives à mener des recherches sur des projets et des matières d’intérêt commun. » En outre, le ministre Moratti a initié 31 projets de recherche conjointe entre des entités italiennes – le CNR (Consiglio Nazionale delle Ricerche, Conseil National de la Recherche, NDT) et certaines universités – et des entités israéliennes – au premier rang desquelles les instituts Weizmann et Technion, qui mènent des recherches sur les armes nucléaires et de nouvelle génération. De ce fait, il est possible que la recherche italienne, qui ne s’occupe officiellement que d’objectifs civils, puisse être utilisée en vue de concevoir des armes d’un genre nouveau, sans que les chercheurs italiens ne le sachent.

Les liens entre recherches civiles et militaires ont été mis en lumière par le congrès « Le développement des nano-technologies : applications dans le cadre de la défense », organisé à Rome le 30 juin 2004 par le Secrétariat Général à la Défense et le Haut Commissariat aux Armements, en coopération avec l’université romaine La Sapienza. Au début du congrès, ouvert par les conférences du général Botondi et du professeur Carlo Rubbia, il a été mis en évidence – dans le cadre du plan national de recherche militaire (PNRM), créé en juillet 2001, un mois après l’entrée en fonction de Berlusconi en tant que Président du Conseil de la République italienne (l’équivalent de notre Premier Ministre, NDT) – qu’il est possible « d’utiliser des ressources militaires et civiles pour mener des études coordonnées. » Le PNRM permet « de promouvoir, évaluer et coordonner la recherche fondamentale dans les domaines d’importance stratégique et présentant un intérêt en termes d’applications militaires, en particulier pour le développement des matériels d’armement du futur. » A cette fin, il rassemble idées et propositions provenant des « partenaires internationaux ».

A présent, voilà ce que nous voudrions savoir : si, dans le cadre de cet accord, le partenaire israélien proposait (si ce n’est déjà fait) une coopération ouverte ou secrète afin de développer les nano-technologies militaires, que ferait le gouvernement de Romano Prodi ? Et, de manière plus générale, que va-t-il faire au regard de cet accord de coopération avec Israël ? L’annulera-t-il ou bien compte-t-il le maintenir sur ses rails, dans la lignée de ce qu’a initié Berlusconi ? Nous demandons une réponse claire et tranchée. Si possible avant que les premiers « frelons bioniques » commencent à voler, pour partie engendrés par la recherche militaire italienne.


--------------------------------------------------------------------------------
Il Manifesto
Traduit de l’anglais par Xavier Rabilloud et révisé par Fausto Giudice, membre de Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique, à partir de la traduction en anglais de l’article original en italien, effectuée par Gianluca Bifolchi pour Tlaxcala. Cette traduction est en Copyleft : elle est libre de toute reproduction, à condition de respecter son intégrité et de mentionner auteurs et sources.

URL de cet article : http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=1690&lg=fr
Illustrations : Franz Muenz
_________________


 
salah


Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 8
Localisation: Marrakech
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
Point(s): 15
Moyenne de points: 1,88

 MessagePosté le: Dim 22 Fév - 22:49 (2009)    Sujet du message: Israel ...importe et fabrique Répondre en citant Back to top

Industrie militaire d'Israel:

Kfir - avion de chasse, dérivé du mirage français 5
Nesher - avion de chasse
Le de l'UAV de - véhicules aériens non-pilotés, construits par la division du MALAT d'IAI :
pionnier (avec les Etats-Unis)
Chasseur du RQ-5 (avec les Etats-Unis)

Missile air-air du python 5 de Rafaël de (ainsi que Rafaël )
Mises à niveau à F-16 et F-15 , et chasseurs à réaction étrangers du MiG-21
Mises à niveau au CH-53 Yas'ur de Sikorsky dans le " de projet ; Yas'ur 2000" ;
Mises à niveau de l'avionique pour la canonnière du Ka-50-2 Erdogan en collaboration avec le Kamov
Système de surveillance aérienne de Phalcon



Systèmes de défense au sol
ATGM de Nimrod et de LAHAT

Systèmes navals

Missile de mer-à-mer du missile de Gabriel de
Vedette superbe de Dvora Mk-III de


Systèmes aérospatiaux

EROS , AMOs et séries satellites du d'Ofeq
Système de défense de missile antiballistique
Lanceur vers l'espace Shavit


 
salah


Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 8
Localisation: Marrakech
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
Point(s): 15
Moyenne de points: 1,88

 MessagePosté le: Dim 22 Fév - 22:53 (2009)    Sujet du message: Israel ...importe et fabrique Répondre en citant Back to top

Les efforts constants d'Israël pour de nouveaux marchés dans son industrie d'armements tient entièrement au fait de son autodéfense. Une interruption conduirait inévitablement à un déséquilibre des forces qualifiées. L'inventeur du célèbre pistolet mitrailleur «USI», par exemple, travaille actuellement aux Etats-unis, parce que l'armée israélienne avait donné la préférence au pistolet mitrailleur «Galil», mis au point par un autre ingénieur israélien en perfectionnant l'«USI».

.

Une nouvelle machine dans le ciel: «Le Lavie»L'utilisation scientifique et technique pourra jouer un rôle important dans la décision prise entre-temps, concernant la fabrication d'un avion de combat polyvalent: Le «Lavie», qui formera dans l'année à venir l'épine dorsale de l'armée de l'air israélienne. L'ancien ministre de la défense avait déjà opté pour la construction du «Lavie». Sharon, le chef actuel, n'a pris la décision qu'après un nouvel examen, craignant une surcharge de l'état de la défense.

Le rôle que joue la force de l'air israélienne avec ses 550 avions environ et sa réserve de pilotes expérimentés aux combats, même aux yeux des consortiums d'armements des Etats-Unis, est tout à fait admis dans la course des entreprises d'avions Mac Donald Douglas, General Dynamics et Northrops, pour engager une coopération avec les Israéliens. Les représentants de ces industries cherchent à dissuader Israël quant à la construction propre du «Lavie». Northrops propose la fabrication en commun de son F-18, Général Dynamics aimerait développer un modèle amélioré du F-16 avec Israël, et Mac Donald Douglas offre une licence pour la fabrication de leur propre modèle F-18 ou la fabrication de certaines pièces du F-15 en Israël.
.
http://www.regard.eu.org/


 
aokas


Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2009
Messages: 4
Point(s): 6
Moyenne de points: 1,50

 MessagePosté le: Mer 25 Fév - 16:20 (2009)    Sujet du message: Israel ...importe et fabrique Répondre en citant Back to top


Israel fabrique un avion redoutable issu de la conception d'un autre pays et qu'Iqraél a adopté et renové sans brevet ni autorisation. Actuellement plusieurs pays en a acheté .
Le Kfir ("lionceau" en hébreu) chasseur-bombardier copie du Mirage 5 de fabrication française, dont il reprend la structure générale. À l'origine de son développement des plus originaux dans l'histoire de l'aviation moderne, la volonté de l'état d'Israël de se doter d'un avion de conception locale suite à l'embargo militaire que la France a imposé à Israël en 1967 . Israël a fait du Kfir un des éléments constituants de son armée de l'air.

Une meilleure motorisation avec le moteur General Electric J79, qui équipe déjà le F-104 Starfighter (Le Lockheed F-104 Starfighter est un chasseur à réaction américain et le F-4 Phantom II qui est 46 % plus puissant que l'ancien moteur du Mirage 5...
des plans canards montés sur les entrées d'air pour améliorer la manœuvrabilité ;
des points d'emports supplémentaires et une plus grande capacité d'emport ;
une électronique améliorée et une meilleure ergonomie à bord.
La robustesse et les succès de l'appareil sur le théâtre d'opération du Proche-Orient, ont permis de favoriser des ventes à l'exportation. Parmi les états acquéreurs, il faut notamment noter la Colombie, l'Equateur, l'Argentine ainsi que l'US Navy ....
_________________
question de principe ...


 
aokas


Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2009
Messages: 4
Point(s): 6
Moyenne de points: 1,50

 MessagePosté le: Mer 25 Fév - 16:21 (2009)    Sujet du message: Israel ...importe et fabrique Répondre en citant Back to top

aokas a écrit:

Israel fabrique un avion redoutable issu de la conception d'un autre pays et qu'Iqraél a adopté et renové sans brevet ni autorisation. Actuellement plusieurs pays en a acheté .
Le Kfir ("lionceau" en hébreu) chasseur-bombardier copie du Mirage 5 de fabrication française, dont il reprend la structure générale. À l'origine de son développement des plus originaux dans l'histoire de l'aviation moderne, la volonté de l'état d'Israël de se doter d'un avion de conception locale suite à l'embargo militaire que la France a imposé à Israël en 1967 . Israël a fait du Kfir un des éléments constituants de son armée de l'air.

Une meilleure motorisation avec le moteur General Electric J79, qui équipe déjà le F-104 Starfighter (Le Lockheed F-104 Starfighter est un chasseur à réaction américain et le F-4 Phantom II qui est 46 % plus puissant que l'ancien moteur du Mirage 5...
des plans canards montés sur les entrées d'air pour améliorer la manœuvrabilité ;
des points d'emports supplémentaires et une plus grande capacité d'emport ;
une électronique améliorée et une meilleure ergonomie à bord.
La robustesse et les succès de l'appareil sur le théâtre d'opération du Proche-Orient, ont permis de favoriser des ventes à l'exportation. Parmi les états acquéreurs, il faut notamment noter la Colombie, l'Equateur, l'Argentine ainsi que l'US Navy ....



_________________
question de principe ...


 
amanar


Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2009
Messages: 271
Point(s): 376
Moyenne de points: 1,39

 MessagePosté le: Mer 25 Fév - 16:26 (2009)    Sujet du message: Israel ...importe et fabrique Répondre en citant Back to top

remarquez la charge destructive du kfir avion Israelien


_________________


 
Contenu Sponsorisé






 MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:24 (2017)    Sujet du message: Israel ...importe et fabrique Back to top

 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Souss com Index du Forum -> Pays country power Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com